Rechercher

Je me libère avec la sophrologie "en arrêtant de faire, je redonne la place à mon être"

Dernière mise à jour : 29 juin 2021

Combien de fois pouvons nous entendre ou nous entendre dire "Je ne sais pas m'arrêter",

"Je suis trop occupé(e) …Je n'ai pas le temps de penser à ça"...Ou encore "quand je prends le temps de m'assoir je me sens mal ...je pense à des choses qui me font souffrir...Je préfère éviter d'y penser c'est assez dur comme ça !"

Quand nous sommes constamment occupés, notre attention est tournée vers l'extérieur, les autres, le monde et non vers nous-même; Quand nous passons du "FAIRE" à "l'ETRE" les vieux dossiers réapparaissent, nos problèmes personnels viennent nous chatouiller et notre esprit nous demande comme il sait si bien le faire "d'y réfléchir ";

La bataille intérieure est lancée notre corps est saisie par l'angoisse …

Bien ,finalement la décision est prise je me remet à mes activités ,cette sieste n'était pas une bonne idée...je n'arriverai décidemment jamais à me reposer…"

C'est vrai c'est épuisant.

Et si c'était temps d'accueillir tout cela!

La sophrologie a pour intentionnalité première de travailler sur le positif qui existe en toute personne, permettant la découverte et le développement de toutes ses capacités "découvrir, conquérir et transformer son espace intérieur" révélant aussi le négatif enfoui, sans le renier, ni l'effacer car il fait partie de notre vécu, mais en acceptant de le voir, de le reconnaitre, je lui ouvre une porte afin qu'il puisse s'exprimer et se transformer; Je renverse ainsi la vapeur, conscient(e) de mes capacités, je lui accorde la lumière de ma conscience et ouvre enfin la porte de cette douce liberté. J'ai redonné du vivant à tout ce vide angoissant, reprenant ainsi ma place en tant "qu'être humain" et non comme "faire humain".

Cécile Serres Doux.

https://wwwlinstantpresent.online




14 vues0 commentaire